Dido Balancia fait référence à une tribu de l’Afrique centrale. La créatrice a choisi ce nom pour honorer ses racines. Il est l’expression de son amour pour l’Afrique, de son envie de faire découvrir à tous la richesse et l’authenticité de ce continent à travers ses tissus traditionnels. 

Dido Balancia est donc une ode à l’artisanat et aux tissus traditionnels africains. Vous y trouverez des pièces uniques ou en petites séries faites à la main. Nous mettons un point d’honneur à utiliser des tissus traditionnels africains fabriqués par des artisans africains en Afrique parce que nous souhaitons humblement mais fortement participer à la valorisation de ces étoffes nobles et à la mise en avant des hommes et des femmes qui les fabriquent.

Nos sacs et accessoires féminins et masculins entièrement fabriqués à la main se veulent stylés et tendances, tout en étant pratiques pour le quotidien.

 

La créatrice

Je m’appelle Génia, je suis née au Gabon et j’ai grandi en France. Je vais me présenter comme on le fait chez les ékang, groupe ethnique dont je suis issue : « je suis eba’a de Yanewe et yengui de Zongogone ».

Il y a quelques années j’ai souhaité de me rapprocher de ma culture et de mes origines en m’investissant dans des activités associatives faisant la promotion de celles-ci, tout en m’ouvrant aux autres. Ce parcours m’a permis de découvrir des pratiques artisanales anciennes du continent, notamment en matière de fabrication de tissus.

 J’y ai fait connaissance avec les tissus traditionnels africains, tels l’obom, le kenté, le bogolan, le faso Dan Fani, le ndop…

Parallèlement, j’ai développé il y a quelques années une passion pour la couture, par le biais d’une de mes sœurs qui l’enseigne. Ainsi, achetant une machine à coudre, j’ai pu conjuguer cette nouvelle activité et j’ai commencé à m’adonner à la couture à partir de tissus africains. Désirant depuis longtemps créer ma propre entreprise, j’ai décidé de faire de mon loisir de fin de semaine, la concrétisation de ce projet professionnel… Ainsi naquît Dido Balancia.

La créatrice

Je m’appelle Génia, je suis née au Gabon et j’ai grandi en France. Je vais me présenter comme on le fait chez les ékang, groupe ethnique dont je suis issue : « je suis eba’a de Yanewe et yengui de Zongogone ».

Il y a quelques années j’ai souhaité de me rapprocher de ma culture et de mes origines en m’investissant dans des activités associatives faisant la promotion de celles-ci, tout en m’ouvrant aux autres. Ce parcours m’a permis de découvrir des pratiques artisanales anciennes du continent, notamment en matière de fabrication de tissus.

 J’y ai fait connaissance avec les tissus traditionnels africains, tels l’obom, le kenté, le bogolan, le faso Dan Fani, le ndop…

Parallèlement, j’ai développé il y a quelques années une passion pour la couture, par le biais d’une de mes sœurs qui l’enseigne. Ainsi, achetant une machine à coudre, j’ai pu conjuguer cette nouvelle activité et j’ai commencé à m’adonner à la couture à partir de tissus africains. Désirant depuis longtemps créer ma propre entreprise, j’ai décidé de faire de mon loisir de fin de semaine, la concrétisation de ce projet professionnel… Ainsi naquît Dido Balancia.

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de notre actualité !